DMLA, Quels sont les facteurs de risques?

DMLA, Quels sont les facteurs de risques?

La DMLA ou « Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age » est une pathologie oculaire qui touche une partie de la rétine « la macula ». Elle entraîne une altération de vision centrale du champs visuel ne permettant plus, à un stade avancé, la vision des détails. La DMLA ne touche pas la vision périphérique et ne rend donc pas aveugle.

Quand et comment se manifeste-t-elle ?

La DMLA se
manifeste en général selon plusieurs facteurs :

  • L’âge: Elle se développe fréquemment vers 60 ans et toucherait près de 8% de la population française.

  • L’hérédité: le risque de contracter une DMLA est quatre fois plus important si un parent en est atteint

  • L’hygiène: une mauvaise alimentation ou le tabagisme favorise le risque de DMLA

  • La lumière bleue: une exposition excessive à la lumière bleue favoriserait le développement de cette pathologie

Il existe deux formes d’évolution de la maladie.

  • Dans la DMLA dite « atrophique » ou « sèche » la rétine devient criblée drusen comme des petites taches noires comparable à des grains de beauté.

  • Pour la DMLA dite « humide » des vaisseaux sanguins se forment sous la rétine provoquant son soulèvement.

Les
symptômes de la DMLA à surveiller sont :

  • Difficultés à percevoir les détails
  • Déformation des lignes droites en vaguelettes
  • Apparition d’une tache grisâtre au centre de la vision
  • Manque de lumière lors de la lecture

Seul un
examen du fond de l’œil permet de détecter la DMLA.

Les solutions recommandées par ELIE’PTIQUE

Il est donc important de faire contrôler sa vue dès l’apparition des premiers symptômes et de faire des examens réguliers après 50 ans afin de prévenir de cette maladie.

Il est important de garder à l’esprit que la DMLA n’amène pas à la cécité totale. La vision périphérique permet de se déplacer tout à fait normalement chez vous au dans la rue. Vous pouvez voir un oiseau passer dans le ciel mais dès que vous le fixez, il disparaît…

Il existe différentes solutions pour apprendre à vivre avec cette pathologie.

  • Des séances d’orthoptie, prescrite par votre ophtalmologiste, vous permettront d’apprendre à exploiter d’avantage votre vision périphérique en décentrant votre regard.
  • Des filtres colorés, que l’on peut ajouter devant vos lunettes, permettent d’améliorer la vision des contrastes.
  • Votre opticien Elie’ptique pourra vous faire essayer différents système de loupes et grossissements électroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *